FIPA 2017 : Arte et la marche du numérique

arte Source

A l'occasion de la 30ème édition du FIPA, Gilles Freissinier – directeur de développement numérique chez Arte France – a présenté les nouveaux projets de réalité virtuelle et de jeux vidéos de la chaîne.

La possibilité d'interaction qu'offre l'innovation digitale bouleverse complètement les codes de la dramaturgie. Arte fait ainsi l'expérience des formes de narrations hybrides à travers le jeu vidéo et la réalité virtuelle. « Le jeu vidéo n'est pas qu'une industrie, il est aussi un média de créativité, qui fait passer des messages, des points de vue d'auteurs » soutient le représentant de la chaîne. « La réalité virtuelle est quand à elle un nouveau moyen de raconter des histoires, de faire vivre des expériences » ajoute-t-il.

 

Antarctica, sur les marches de l'empereur, était l'un des projets phare présentés pendant la conférence. Ce projet de réalité virtuelle retrace une expédition en Antarctique, en écho au film La marche de l'empereur de Luc Jacquet. Le spectateur plonge en immersion dans ce qu'ont pu vivre les explorateurs.

 

Gilles Freissinier est conscient que la réalité virtuelle suscite encore des réserves, et reconnaît ses limites. « Elle est pertinente pour raconter certaines histoires. Je pense par exemple à un court-métrage dans lequel on transplante une intelligence artificielle à un étudiant cobaye. Il oscille entre la réalité et la fiction. Les efforts visuels numériques vont brouiller les perceptions. L'immersion en réalité virtuelle a son sens dans ce genre de projet ».

 

 

Pauline Collette